ENGRAIS et ARROSAGE de L’OLIVIER

L'engrais et l'olivier

Même si l’olivier peut vivre à l’état spontané sans aucun entretien et sans engrais pendant de nombreuses années, et qu’il peut vivre dans des sols pauvres et des régions arides, un apport d’engrais et un arrosage lui seront toujours bénéfiques.

L’olivier n’a en théorie besoin de rien d’autre que des matières minérales et organiques qui se trouvent naturellement dans le sol.

Si votre olivier n’est destiné qu’à l’ornement de votre jardin, il n’est pas nécessaire de lui apporter de l’engrais en quantité. Un apport d’engrais en mars sera suffisant pour toute l’année. Il est conseillé de choisir un engrais azoté, car l’olivier est consommateur d’azote, et riche en phosphore et magnésium.

La meilleure formule, si elle n’est pas la plus simple est la plus naturelle, c'est l'apport de fumier de cheval. Il n’est pas utile de lui donner de l’engrais pendant ses cinq premières années.
Procédez plus tard de la manière suivante :

A au moins deux mètres cinquante du tronc et en formant un cercle autour de votre olivier, creusez une tranchée d’environ 10 centimètres de large et 10 centimètres de profondeur maximum. Remplissez cette tranchée de fumier de cheval, et recouvrez légèrement de terre. Au cours des arrosages, les matières organiques et minérales descendront lentement jusqu’aux racines.

Vous pouvez procédez ainsi tous les 3 ou 4 ans.

Si vous ne pouvez pas effectuer ce travail, choisissez un engrais en granulé qu’il suffit d’épandre autour du tronc, type engrais hysodur à assimilation lente. Procédez une fois en mars puis en septembre.

Arrosage de l'olivier

L'olivier est très résistant à la sècheresse

Mais résistant ne veut pas dire qu’il n’aime pas l’eau. Pendant les premières chaleurs et durant tout l’été, il est bon de procéder à des arrosages réguliers. Sa croissance, sa fructification n’en seront qu’améliorées.

L’arrosage de l’olivier doit être modéré mais efficace. Pour un bon arrosage voici mes conseils.

Pratiquez un arrosage seulement lorsque vous constatez que la terre est sèche. S’il s’agit d’olivier en pleine terre implanté depuis de nombreuses années, il est bon de pratiquer un arrosage une fois par quinzaine pendant la période des grosses chaleurs. S’il est planté depuis moins de dix ans, procéder à un arrosage une fois par semaine. Si vous avez planté votre jeune olivier cet année, pratiquez un arrosage au moins deux fois par semaine. Cessez l’arrosage, dès qu’il pleut et que les températures sont plus fraîches.

Pour un arrosage efficace, voici la meilleure méthode :

Mouillez le pied de votre olivier et retirer manuellement les mauvaises herbes. Travaillez la terre sur 5 à 10 centimètres avec un picon. Délimitez autour de votre olivier un cercle d’environ 1 mètre cinquante de diamètre. Sur ce cercle et tout autour de votre olivier, créez une bute en ramenant de la terre. Tassez bien cette bute d’une hauteur d’environs 10 à 15 centimètres avec vos pieds. Votre olivier se trouve ainsi dans une cuvette. Remplissez cette cuvette d’eau en suivant les conseils ci-dessus.

En ce qui concerne l’arrosage de l’olivier en pot consulter la page « Culture de l’Olivier en pot»