HISTOIRE DE L’OLIVIER

L’histoire de l’Olivier remonte à la nuit des temps.

Nous n’avons actuellement aucune précision sur l’origine de l’Olivier, et les théories fulminent.
Son apparition sur Terre serait préhistorique et antérieure à celle de l’homme. Il pourrait être originaire d’Asie Mineure où l’olivier croîtrait de manière sauvage en de véritables forêts.

On a retrouvé des feuilles d’oliviers fossilisées en France à Roquevaire (Gard). Elles dateraient de 8OOO ans avant Jésus-Christ. L’une de ces feuilles est conservée à l’Institut de l’Olivier à Nyons dans la Drôme.

On nous rapporte qu’il existerait en Crète à La Canée une oliveraie dont les arbres auraient 5OOO ans d’âge et porteraient des olives. Leur circonférence serait d’environ 17 mètres.
La Culture de l’Olivier aurait débuté en Crète à l’époque paléolithique et néolithique, entre 35OO et 5OOO ans avant J.Christ, et se serait répandue ensuite tout autour de la Méditerrannée à partir du VI ème siècle avant J. Christ.
Il aurait été introduit en France à Marseille aux environs de 6OO avant J.Christ.
C’est à partir de la découverte de l’Amérique en 1492 que sa culture sort du Bassin Méditérranéen pour atteindre l’Amérique en passant par les Antilles.
En 1560, des oliviers sont cultivés au Mexique, au Pérou, en Californie, au Chili et en Argentine.

On le retrouve aujourd’hui en Australie, au Japon, et même en Chine.

SYMBOLE DE L’OLIVIER

Le premier livre de la Bible, la Genèse, débute par le récit de la création, suivi du Déluge.
Noé le patriarche avait 600 ans quand arriva l’évènement. Il entra dans l’arche avec toute sa famille et toutes sortes de bêtes sauvages. La pluie tomba pendant 40 jours et 40 nuits. Au bout de 40 jours Noé lâcha une colombe. Celle-ci n’ayant pu trouver un endroit sec où poser ses pattes, lui ramena un rameau d’Olivier.. C’est ainsi qu’il comprit que les eaux étaient descendues au-dessous de la hauteur d’un olivier et qu’elles se retiraient de la surface de la Terre.

Dieu avait fait la Paix avec les Hommes. C’est pourquoi l’olivier est aujourd’hui symbole de Paix et de Sagesse. Noé avait été choisi par Dieu pour sauver l’espèce humaine et animale car il était l’homme le plus Sage.
L’Oliveraie la plus ancienne et la plus connue est encore celle évoquée dans le Nouveau Testament de la Bible. Jésus s’en va prêcher sur le Mont-des-Oliviers (Mont Sinaï, Palestine), d’où vient peut-être le symbolisme de la Sagesse.

Chez les Grecs la couronne d’Olivier symbolisait La Force, car c’est dans du bois d’olivier que furent taillées les massues d’Hercule, et c’est avec un pieu en bois d’olivier qu’Ulysse terrassa le Cyclope dans la mythologie.
Le lit d’Ulysse et Pénélope aurait été fabriqué en bois d’olivier, lit qui n’accueillit aucun autre prétendant au Royaume d’Itaque pendant les vingt années d’absence d’Ulysse.

LA LEGENDE D’ATHENA

Une légende grecque nous rapporte la querelle d’Athéna, déesse de la Sagesse avec Posséïdon Dieu de la Mer à propos de la protection d’une ville nouvelle.
Pour les départager, Zeus, Dieu des Dieux leur proposa de faire un don à l’Humanité.
Posséïdon brandit un trident et fit jaillir d’un rocher un cheval pouvant porter cavaliers et armes et traîner des chars gagnant des batailles.
Athéna se pencha alors sur un morceau de terre, et fit naître un arbre nourrissant et soignant plaies et rhumes : l’Olivier.

Ainsi naquit l’Olivier qui fût reconnu « le don le plus utile de l’Humanité ». C’est ainsi qu’Athéna obtint la protection de cette nouvelle ville : ATHENES.

L’ OLIVIER DE PLATON

Platon, disciple de Socrate, vivait à Athènes vers 400 av. J. C. Il devint le chef d’une Ecole qu’il ouvrit dans les jardins d’Académos, lieu planté d’oliviers.

Aux heures chaudes de la journée, les disciples trouvaient leur maître à l’ombre d’un olivier.
Pendant des siècles, l’Olivier de Platon, objet d’un véritable culte, fut le lieu de rencontre de tous les humains épris de Liberté, ce malgrè les guerres et les invasions qui détruisirent l’Oliveraie.
L’arbre fût sauvé, mais oublié avec le temps.
Ce n’est qu’en 1931 lors de la découverte des vestiges de l’Académie Platonicienne que fut formellement identifié un olivier en piteux état  mais toujours vivant comme étant celui de Platon.
Cette découverte provoqua la vénération des Athéniens.
Il y a quelques années, la voiture d’un touriste quittant la chaussée vint percuter l’arbre. L’annonce de l’incident prit des proportions nationales. Le gouvernement Grec décréta le sauvetage de l’Olivier comme « Tâche Prioritaire destinée à sauver un vestige irremplaçable d’une Culture Antique dont les enseignements sont encore suivis ».
On désigna un archéologue réputé qui supervisa les efforts des spécialistes et tint l’opinion informée.
Un an plus tard on annonçait : « Après des soins quotidiens, l’Arbre de Platon a repris racines ».

DES OLIVIERS EN AUSTRALIE

Le saviez-vous ?

On nous rapporte que l'olivier pousserait en Australie à l'état sauvage. Les premiers oliviers auraient été planté dans la Région de Sydney vers 1805.. Dès 1836 on trouve des oliviers à Adélaïde (date de sa fondation). Vers 1850, 5 variétés auraient été importé de Marseille. En Australie, l'olivier sauvage serait classé nuisible (????). Dans la région d'Adelaïde il est facile de cueuillir 100 ou 200 kilos d'olives sauvages et de les faire presser dans un moulin.