L’OLIVIER ET LE FROID

L’olivier peut résister à une température de moins 15 degrés s’il s’agit d’un froid sec et de courte durée.
En revanche il est sensible aux grands froids humides ou verglassants.
Soumis à une température de moins 10 degrés, sa vie n’est pas en danger, mais les feuilles et les jeunes pousses peuvent souffrir
Comme toutes les plantes plus il est vieux moins il craint le froid et inversement.
        
Si on rencontre l’olivier traditionnellement sur le pourtour méditerranéen, c’est parce que les températures de moins dix degrès y sont rares et de courte durée.
On peut aujourd’hui penser que sa zone géographique de résistance au froid s’accroît avec le réchauffement de la planète.

De nos jours on trouve des Oliviers d’ornement dans presque toutes les régions  où les températures minimales n’atteignent que rarement moins dix degrés (Paris, Bretagne, Vendée, Ouest de la France….).

Dans les régions très froides, il suffit de le cultiver en pot où  il peut vivre de nombreuses années puisqu’il vit très bien en sol pauvre et que son système radiculaire se développe lentement. Ce qui permet de le mettre à l’abri pendant les périodes de grands froids, et de l’utiliser à des fins décoratives sur les terrasses, balcons ou vérandas. C’est ce que font mes clients Suisses, Allemands, Belges ou Hollandais.
En 2OO5 un de mes clients Anglais me rapporta que son petit Olivier avait produit 6 olives. Pas de quoi  faire de l’huile, mais pour le Fun...

Le froid le plus nuisible de l’histoire de l’Olivier fut celui du 2 FEVRIER 1956.
En fin d’après-midi, dans le sud de la France, les températures s’abaissèrent brutalement de plus 10 degrés à moins 15 degrés avec des pics de moins 20. Ce froid dura pendant plus de 20 jours. 1 million d’oliviers furent détruits, 5 millions furent recépés.

PROTECTION DE L’OLIVIER CONTRE LE FROID

Rappelons qu’il est inutile de protéger votre olivier si il est planté dans une région où il ne gèle jamais. Protéger votre olivier seulement si les températures hivernales avoisinent les moins dix degrés.
Utilité du voile d’hivernage pour la protection de l’olivier contre le froid :
Notons que le voile d’hivernage ne protègera l’olivier que de 4 degrés, cela veut dire que si les températures atteignent moins dix, il se trouvera à une température de moins 6, la protection sera efficace, s’il les température atteignent  moins 14 il sera a une température de moins 10 la protection sera efficace. Mais s’il fait moins 20 degrés la température sera de moins 16 et le voile d’hivernage ne servira strictement à rien.

Voici quelques méthodes simples et efficaces pour protéger votre olivier contre le froid.

Protéger l’olivier contre le froid dans votre jardin

Nous avons vu que l’olivier craint le froid à partir de moins dix degrés et que les feuilles et les jeunes pousses peuvent souffrir. Pour protéger le feuillage et ses jeunes pousses, enveloppez votre olivier avec un voile d’hivernage Type P2O, le voile d’hivernage P20 protège les plantes de 4 degrés alors que le voile d’hivernage P17 ne protège que de 2 degrés.

Protéger le tronc de votre olivier :

Pour protéger le tronc de votre olivier, il suffit de l’entourer d’une épaisseur de vraie paille d’environ 10 centimètres et de l’enfermer dans une bâche de plastique bien serrée et bien liée.
Protéger les racines et la matte de votre olivier :
Former une butte de terre autour du pied de votre olivier la plus haute et la plus épaisse possible. L’épaisseur de terre ainsi ramenée assurera la protection de la matte et des racines de votre olivier.

Rappelons que pour bien résister au froid, il convient de planter des oliviers d’au moins 4 ans d’âge.
En effet en plantant un olivier de cet âge là il pourra s’acclimater facilement, plus vous planterez un olivier âgé non acclimaté, plus les risques de gel seront important. Pour bien résister contre le froid, l’olivier doit donc être planté jeune et grandir dans la terre dans laquelle il poussera.

Les variétés d’oliviers les plus résistantes au froid :

Les variétés d’oliviers les plus résistantes au froid sont celles qui ont été produites ou élevées et acclimatées dans des régions froides ou dont la région d’origine est une région froide comme, la région de Carpentras au Pied du Mont-Ventoux dont l’Aglandau est originaire. L’olivière originaire des pyrénnées et de l’Aude ou Le Petit Ribier originaire d’Ardèche sont des variétés très résistantes au froid.

Les oliviers sont également résistant au froid s’il ont été élevés et acclimater dans des régions froides comme Le Cipressino, variété réputée résistante et élevé chez nous près de Carpentras.
Il parait donc évident que si vous acheter un olivier produit et élevé à Nice ou près de Marseille dans les Bouches-du-Rhone où il ne gèle quasiment jamais, le risque de gel sera beaucoup plus important lorsque vous le planterez dans votre région. Mais si vous acheter des oliviers originaires ou élevés dans la Région de Carpentras où les températures hivernales descendent régulièrement au-dessous de moins dix degrés, votre olivier aura une meilleure résistance.